Les particuliers peuvent installer des caméras à leurs domiciles pour en surveiller l’intérieur ou l’accès. Mais il faut se conformer à la loi. Si ces systèmes ne sont pas soumis aux dispositifs de la loi « informatiques et liberté », ils doivent respecter la vie privée des voisins, visiteurs et passants. Filmer la rue est interdit et il y a des règles à respecter avec les intervenants à domicile.

 

On ne peut filmer que l’intérieur de sa propriété, filmer la voie publique est interdit. Seule une caméra extérieure munie de zones de masquages permet d’être vraiment en conformité avec la loi. Enregistrer la rue seulement en cas de mouvement chez soi n’est pas une vraie solution.

En outre il faut penser à respecter la vie privée des personnes filmées à l’intérieur de sa propriété et respecter leur droit à l’image. Ne vous brouillez pas avec vos amis en les filmant à leur insu. Une caméra qui escamote ou cache son objectif leur montre que vous les respectez.

Il y a aussi des règles si des personnels travaillent chez le particulier à temps complet ou partiel, le Code du Travail en particulier s’applique. Les personnels doivent être informés de la présence des caméras et de leur but, ainsi que qui peut visionner les images. Les caméras ne devant pas filmer les salariés en permanence pendant leur travail et la conservation des images ne pas dépasser un mois. Une déclaration devra même être faite à la CNIL si le particulier est l’employeur direct des intervenants et les images sont enregistrées sur disque dur.

Le site de la CNIL www.cnil.fr vous aidera à obtenir plus d’information dans ce domaine